Le poids des mots.

Chaque jour nous prononçons des milliers de mots pour exprimer nos pensées ou faire connaître nos désirs. Bien souvent il nous arrive de ne pas faire attention à ce que nous disons. Une pensée nous vient à l’esprit et nous l’exprimons sans prendre le temps de l’analyser ou de la filtrer. Mais avons nous la possibilité de faire le trie de nos pensées et, de ce qui sort de nos bouches ?🤔

Il y a quelques jours, j’ai lu la triste histoire d’un jeune garçon qui s’est suicidé suite aux paroles négatives de sa mère. En effet, cette dernière lui disait souvent qu’il était la cause de son malheur puisque le jour de sa naissance son père ( son mari) l’avait quitté…

Je connais également une petite fille qui était très douée pour la danse. Les gens appréciaient ses performances, mais sa mère faisait tout le temps des commentaires négatifs sur ses bras, en disant qu’ils étaient maigres et que ce n’était pas très agréable à voir quand elle dansait. Ces mots résonnaient tellement dans la tête de la petite qu’elle avait fini par arrêter la danse.

Les mots qui sortent de nos bouches ont un poids assez considérable. « La vie et la mort sont au pouvoir de la langue« . Par tes mots, tu peux mettre fin ou donner vie à une destinée (l’exemple des deux jeunes gens). Par tes mots tu peux arrêter un projet ou accélérer son avancement. N’oublions pas que la terre et tout ce qui s’y trouve ont été créé par La Parole.

Les mots ont un pouvoir créateur. Il peuvent construire ou détruire. Que ce soit l’un ou l’autre, le caractère « créateur » réside dans le fait qu’un état nouveau apparait à la suite de ce qui a été dit.

Revenons maintenant à notre question initiale. Avons nous la possibilité de faire le trie de nos pensées et de ce qui sort de nos bouches. La réponse est oui. Mais comment ?

La bouche ne fait qu’exprimer ce qu’il y a dans le cœur ou dans les pensées profondes. C’est un peu comme un robinet qui ne fait que ressortir l’eau de la source à laquelle il est rallié. Sans contrôle, tout sort.

Une première chose qu’on peut faire pour éviter de dire tout ce qui vient à nos pensées, c’est tenir la langue en bride ou « fermer le robinet ». En d’autres termes, cultiver la maîtrise de soi. Mais au delà cette attitude, veiller sur la source c’est à dire le cœur est la meilleure des manières. Le cœur est la source de nos émotions, nos désirs, nos pensées, nos sentiments etc. Veiller sur le cœur ( veiller sur le contenu de la source), c’est veiller à ce qui y entre, veiller aux pensées que nous acceptons et que nous gardons.

Comme une sentinelle , je dois tenir la garde au niveau de mon cœur, faire attention aux pensées et aux émotions que je laisse entrer et qui finiront par y abonder. Si je veux être une personne qui exprime des paroles positives et constructives, je laisserai alors les pensées positives et constructives entrer dans mon cœur. Je rejette toute pensée mauvaise, dénigrante et amère. Ainsi mes mots donneront la vie, relèveront une personne abattue, donneront espoir aux cœurs brisés, et contribueront à propulser une autre personne dans sa destinée.

Veille sur ton cœur, ainsi tes mots seront doux, accompagnés de grâce assaisonnés de sel.

« Garde ton cœur plus que toute autre chose car de lui viennent les sources de la vie.« 

A très bientôt cher(e) Lifted

Take care

Ton amie Gifty

2 commentaires sur “Le poids des mots.

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :