Patience! acquiers un peu plus de sagesse.

Hello les Lifteds,

J’espère que vous allez bien malgré les différents événements qui se passent autour de nous. A lot of things have been going, i know right. Cheer up!

IL n’y a pas longtemps quelqu’un m’a dit, «  Ce n’est pas parce que Dieu te donne la conviction sur la filière dans laquelle tu dois t’orienter à l’université que tu vas absolument y réussir. C’est à toi de rechercher et acquérir la sagesse qu’il faut pour y réussir « .

Quelques mois plus tôt, j’avais publié un article sur la patience, une vertu indispensable pour accéder aux bonnes choses. Aujourd’hui je voudrais aller un peu plus en profondeur sur un aspect très important de la patience.

Je vous raconte l’histoire d’un jeune homme nommé David. Lorsqu’il avait 19 ans, le grand prophète de son royaume qui consacrait les rois, l’avait consacré roi. Mais à l’époque il y avait déjà un roi sur le trône. La famille de David n’était pas la famille royale et lui David, était le plus petit de sa famille. Malgré cette révélation faite par le prophète devant toute sa famille concernant son destin, David continuait à faire ce qu’il avait l’habitude de faire dans la maison de son père, s’occuper du bétail de ce dernier. Il était le garçon à faire les tâches de la maison et à faire les petites courses qu’on lui demandait de faire. Un jour, son père l’envoya apporter de la nourriture à ses frères qui étaient sur un champ de bataille. Ce jour-là, David fut remarqué par le roi et par le peuple, car il avait combattu et vaincu un grand guerrier du camp adverse que personne n’arrivait à vaincre. Mais, là encore il n’avait pas commencé à dire qu’il était roi. Suite à cet événement, le roi de l’époque l’avait embauché. David avait servi le roi dans le palais en faisant usage de ses talents, et en les développant. Il fut recruté dans l’armée, puis avec le temps il pouvait diriger des groupes de soldats. En sommes, David fit un stage d’observation et de pratique chez le roi, et il fut connu du peuple. Malgré cela, il ne s’était pas proclamé roi, car l’heure n’était pas encore venue. Il lui fallait plus de sagesse, d’expériences et de maturité. Il avait laissé Le Maître des temps et des circonstances qui avait parlé au travers du grand prophète, orchestrer son ascension au trône. David pendant ce temps, resta patient, mais pas oisif. Il apprenait auprès du roi, il apprenait à connaitre le peuple, il développait l’art du maniement des armes et l’art de la guerre, il augmentait en sagesse pour accomplir sa mission….

De nos jours, plusieurs jeunes se jettent sur des projets dont ils ont la conviction d’accomplir. C’est une bonne chose, cependant très peu prennent le temps de construire un fondement solide, d’acquérir la sagesse non seulement pour la mise en place du projet, mais aussi pour sa gestion à long terme. C’est ainsi que nous assistons malheureusement à des échecs dans les projets, dans les relations etc. Ce n’est pas parce qu’on a une forte conviction sur un projet qu’on doit se lancer de suite pour révéler qu’on a un projet. Ce n’est pas parce que tu as la conviction de te mettre en relation avec une institution ou une personne en particulier que tu dois automatiquement y foncer, en la prenant pour acquis.

Il est nécessaire de prendre du temps, de patienter pour chercher le « how« , le « comment procéder« , c’est une sagesse.

La patience te permet d’acquérir la sagesse, c’est à dire connaître la manière de faire ou la procédure. Certes, le monde actuel nous pousse à être proactifs et réactifs, mais rassurons-nous de l’être en toute sagesse. D’ailleurs, cette sagesse est enseignée dans la méthodologie de projet, prendre du temps pour analyser les besoins, vos ressources etc, afin que le projet réponde à un réel besoin, que les objectifs soient atteints.

Patienter pour acquérir de la sagesse ne veut pas dire rester oisif, indécis, nonchalant et perdre du temps. Ce n’est pas non plus synonyme de prendre une longue durée chronos avant d’agir. Patienter, c’est attendre juste le temps qu’il faut entre la conception mentale ( pour ne pas dire spirituelle) du projet ou de l’idée (à T0) et l’action pour la réalisation à (T1). Durant cette intervalle de temps, on va à la recherche d’informations, on développe les talents ( comme dans l’exemple de David), on demande des conseils ( pas à tes amis, mais à ceux qui ont de l’expérience, aux pères, aux personnes sages), on observe, on s’exerce, on saisi les occasions qui se présentent pour utiliser les talents ( comme David sur le champ de la bataille).

Certes dans certaines situations particulières il faut se précipiter et faire les choses aussitôt. Mais ne soyons pas tout le temps dans la précipitation, sinon nous risquons un « crash spectaculaire » ou « de rater la bonne sortie« .

Si vous êtes enfant de Dieu, j’ai la joie de vous annoncer qu’Il peut vous éclairer et vous donner la sagesse pour savoir ce qu’il faut faire et vers qui s’orienter pour demander des conseils durant ce temps de patience. Apprenons toujours à dire « Père, comment veux- tu que je procède, que dois-je faire ? «  Veillons à ne pas nous appuyer sur notre propre sagesse ».

Si vous n’êtes pas encore enfant de Dieu, je vous encourage à faire le pas pour le devenir .

A très bientôt cher(e)s Lifteds.

Votre amie Gifty.

« I am the first reader and recipient of what i write by the grace of God ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :